La prise en compte de l’expérience utilisateur est de plus en plus indispensable en Afrique !

Interview réalisée par le journaliste et blogueur Samir Abdelkrim pour le blog de Orange Entrepreneur Club

Samir Abdelkrim – Qu’est-ce que Yux Dakar ? Quelle est votre vision et comment a démarré cette aventure ?

YUX Dakar est une jeune entreprise spécialisée dans le design d’expérience utilisateur ou UX Design. Notre objectif est de concevoir des produits digitaux originaux adaptés aux populations africaines en se basant sur des études de terrain et en appliquant les diverses méthodes du Design Thinking. L’aventure a commencé en mai 2016 quand plusieurs passionnés de UX design et de technologies basés à Dakar se sont retrouvés autour de deux constats : 1) Les startups sénégalaises et africaines en général pèchent terriblement en terme d’expérience utilisateur et de qualité graphique de leurs interfaces 2) Nous ne consommons finalement que très peu de produits digitaux originaux pensés à partir de nos besoins, et les startups sont souvent tentées de répliquer des solutions et modèles occidentaux. A partir de là, l’équipe de YUX s’est formée et nous avons commencé par donner des ateliers de formation à des développeurs, graphistes ou entrepreneurs. Depuis, nous accompagnons également plusieurs entreprises dans la conception de nouveaux produits digitaux.

Expérience utilisateur, ergonomie ou design… De quoi parle-t-on au juste lorsque l’on parle d’UX ?

L’expérience utilisateur (User Experience / UX en anglais) se réfère à l’expérience totale d’une personne ou communauté utilisant un produit, un système ou un service particulier. Il s’agit d’un ensemble de méthodologies concrètes qui vise à rendre un système facile d’utilisation, intuitif, ergonomique et logique. Issue de l’ergonomie et des sciences humaines, l’expérience utilisateur a pour objectif d’accroître la satisfaction liée à l’usage de fonctions en en améliorant, de manière continue, la forme, le fond et l’accessibilité.
L’ergonomie est un terme plus ancien que les gens connaissent mieux et l’ergonome est souvent l’une des personnes qu’on appelle pour créer une bonne expérience utilisateur. Mais le UX Design fait également appel à d’autres spécialistes comme le web / UI designer qui s’occupe principalement de l’aspect visuel et graphique des interfaces, l’architecte de l’information, l’expert en utilisabilité, l’expert en recherche utilisateur, etc.

S’agit-il d’un concept bien connu en Afrique francophone ? La demande est forte localement ?
Non, on a encore du boulot ! C’est un domaine tout nouveau en Afrique francophone et anglophone. A notre connaissance hormis en Afrique du Sud, il n’y a que deux boites spécialisées en UX en Afrique sub-saharienne, à Nairobi et à Lagos. Honnêtement nous pensons que la demande « solvable » (c’est-à-dire des gens prêts à payer le prix !) n’est pas encore là, même s’il y a un fort besoin. C’est d’ailleurs pourquoi nous ne nous concentrons pas sur les services aux entreprises mais investissons plutôt sur nos propres études et produits. Nous avons cependant eu la chance de travailler avec Orange ou l’agence digitale ByFilling qui nous ont tout de suite fait confiance.

L’expérience utilisateur est-elle différente entre Dakar et Paris ?
Oui et non. Certains produits comme Facebook et Google ont créé des normes en termes d’usage que les gens s’approprient rapidement. Cependant, il y a également une multitude de spécificités locales dues au fait que les gens découvrent le web via le mobile et non le PC, à la connectivité, aux besoins et modes de fonctionnement des entreprises, à l’alphabétisation, etc. Mais nous souhaitons étudier tout cela de beaucoup plus près pour savoir à quelles fonctions ou émotions sont associées les couleurs, les gestes, les sonorités, les icônes, etc.

Pour l’instant nous avons mené deux études : l’une sur l’économie de partage au Sénégal, et une autre sur les vendeurs de rue dit « marchands ambulants ». Les résultats de ces études sont partagés en ligne dans le but d’aider les entrepreneurs à réfléchir à des concepts innovants issus d’analyses de terrain.

marchands-ambulant-numerique-senegal-yux-dakar

Et entre Dakar ou Abidjan, peut-on parler de différences significatives dans l’expérience utilisateur ?
Nous pensons que oui car les usages sont liés à la psychologie qui elle-même est influencée par de nombreux facteurs locaux, dont la culture, la langue, l’environnement, etc. Mais concrètement aujourd’hui il n’y a pas assez de données pour le dire précisément. Ce serait d’ailleurs intéressant pour les écosystèmes des deux pays d’avoir des insights là-dessus de la part d’Orange ou de ses partenaires comme Jumia.

Concrètement, à quel moment intervient la question de l’expérience utilisateur lorsqu’un développeur ou un entrepreneur démarre son projet ?
Elle peut rentrer en jeu dès le début du projet, où elle est particulièrement utile pour découvrir ses utilisateurs et tester rapidement des hypothèses. Il faut ensuite travailler dessus régulièrement et notamment quand la startup grandit et touche de nouveaux types de clients. Même si c’est l’idéal, vous pouvez dans un premier temps vous passer d’un designer à temps plein et faire appel à de la consultance ponctuelle. L’important c’est surtout que votre équipe comprenne la démarche et écoute en permanence ses utilisateurs. C’est généralement en grandissant que les choses se complexifient et qu’une équipe de UX designers permet de passer le cap de la startup à l’entreprise.

En 5 bullet points, quelle est la check list idéale lorsque l’on souhaite inclure une démarche d’UX lorsque l’on crée une application mobile ou une plateforme internet en Afrique ?
La première étape serait bien sûr de prendre un café avec notre équipe ! Il vous faudra ensuite :

  1. Définir précisément les objectifs business de votre application.
  2. Analyser des besoins et désirs de vos utilisateurs par des études de terrain, des focus groups, des interviews et de l’analyse de données.
  3. Brainstormer pour développer de nouveaux concepts ou donner de nouvelles orientations basés sur l’écoute de vos clients et répondant aussi à vos objectifs business.
  4. Concevoir des wireframes et prototypes (sans code) afin de tester rapidement vos hypothèses au sein de votre équipe ou auprès de vos utilisateurs
  5. Recueillir les feedbacks, améliorer votre prototype et finalement construire la version béta de votre application.

Une fois l’application lancée, il faut bien sûr mettre en place des mécanismes simples pour écouter les feedbacks de vos utilisateurs de façon régulière. Pensez aussi à bien impliquer l’ensemble de l’équipe, commerciaux, développeurs, chef de produit, etc, dans la démarche UX.

Have fun !

——–

Merci à Samir pour son soutien à YUX depuis le début !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s