Étude UX sur les usages du digital au Sénégal

En Juin 2018, YUX a lancé une étude centrée utilisateur sur le thème : Usages du digital au Sénégal. Le but de cette étude était de déterminer les comportements et les préférences des utilisateurs sur les interfaces numériques.

Pourquoi avons-nous choisi ce sujet d’étude ?

Pour parvenir à une révolution numérique, il faut innover à chaque étape du processus. Les technologies qui existent doivent être adaptées aux besoins et comportements spécifiques des populations et non l’inverse.

C’est pourquoi nous sommes aller voir les sénégalais sur le terrain, afin de leur demander de quelle manière ils utilisent les outils numériques et aussi d’observer leurs réactions face à différentes interfaces utilisateurs.

Le téléphone mobile est l’outil le plus choisi pour se connecter à internet. Donc connaître quelles sont les préférences et les frustrations des utilisateurs lors de leurs interaction avec cet outil permet de concevoir de meilleurs interfaces et d’améliorer l’expérience des utilisateurs de manière globale.

Méthodologie de recherche

DSC_2250

Au mois de Juin, nous avons lancé la phase quantitative de l’étude, notamment avec un questionnaire en ligne auquel 120 personnes ont répondu. Nous avons ainsi collecté une grande quantité de données sur les préférences d’utilisation des interfaces.

Bien que les réponses obtenues ont été très pertinentes, il fallait passer à une autre étape pour mieux cerner les besoins et frustrations des utilisateurs. Nous avons donc fait une phase qualitative avec notamment les entretiens. Nous avons rencontré des utilisateurs dans leur milieu afin de leur poser des questions ouvertes et de leur faire tester quelques interfaces. Cela a permis de toucher des cibles moins digitalisées et donc d’être plus représentatif de la population sénégalaise.

Cette phase qualitative est cruciale dans le processus de design car elle permet d’aller en profondeur dans les besoins des utilisateurs, et de tester l’ergonomie des interfaces. Nous avons menés les entretiens avec des étudiants, des professionnels d’entreprises et des auto entrepreneurs (en majorité des commerçants). 

10 choses surprenantes sur usages du digital au Sénégal

  1. 9 utilisateurs sur 10 se sentent frustrés lorsque le temps de chargement d’une page web est supérieur à 10s
  • Insight : Nous avons aussi appris qu’au bout d’une minute, plus de 6 utilisateurs sur 10 abandonnent leur requête.
  • Recommandation : Il faut veiller à minimiser le temps de chargement des pages pour donner à l’utilisateur une meilleure expérience sur le site.
  1. 65% des utilisateurs préfèrent les pages sans bannières publicitaires
  • Fait surprenant: 35% des utilisateurs” préfèrent” les pages comportant une bannière car selon eux, cela pourrait rendre le site plus crédible. Pour ce qui est de la majorité, ils préfèrent les pages sans bannières car pouvant créer de la distraction.
  • Recommandation: Limitez le nombre de bannières publicitaires sur votre site
  1. Les utilisateurs préfèrent les pages avec des photos par rapport aux pages avec seulement du texte
  • Insight : Pour ce qui est de l’écran d’accueil, 65% des utilisateurs le préfèrent avec une photo
  • Recommandation : Les visiteurs n’ont pas souvent le temps de lire tout le texte.
  • “Une image vaut 1000 mots”, donc illustrez le contenu avec des photos ou des icônes.
  1.   Les formulaires ne doivent pas être étalés sur plusieurs pages
  • Insight : 7 utilisateurs sur 10 préfèrent les formulaires disposés verticalement (scrollables)
  • Recommandation : Si le formulaire est divisé sur plusieurs pages, il faut faire en sorte qu’il y ait des indications claires comme des flèches.
  1.   Les utilisateurs sont très à l’aise avec le scroll
  • Insights :67% des utilisateurs affirment préférer le scroll (mouvement consistant à défiler vers le bas)
  • Dans 9 cas sur 10, le scroll se fait de manière spontanée – ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays dans lesquels YUX a travaillé.
  • Recommandation : Lorsque le swipe (défiler vers les côtés) est choisi , il faut mettre des indications pour guider l’utilisateur.
  1.   Les “Call to action” (“boutons” en langage Designer) comportant “texte + icône” sont les mieux appréciés
  • Insight : Parmi les boutons “Acheter” que nous avons testé, les utilisateurs ont semblé converger le plus sur le bouton comportant le mot “acheter” accompagné d’un icône de panier de shopping.
  • Recommandation :Soyez visuels avec vos call to action principaux, et illustrez l’action avec des images ou icônes.
  1.   Les non habitués du digital ne comprennent pas certains emojis
  • Insight : Nous avons testé l’utilisation des emojis lors de la phase qualitative et quantitative, et quelle ne fût pas notre surprise de constater qu’ils étaient parfois mal compris, surtout chez les profils non habitués du digital.
  • Recommandation : Avec le nombre de personnes qui utilisent de plus en plus les applications de tchat comme Whatsapp, l’utilisation des emojis devient de plus en plus chose courante, mais assurez vous que vos utilisateurs ne confondent pas l’émoji “pleurer de rire” avec quelqu’un qui pleure vraiment, comme nous l’avons vu lors de la phase qualitative !
  1.   Seulement 1 personne sur 10 prend le temps de lire les informations sur l’utilisation des données personnelles
  • Insight : Les gens préfèrent poursuivre dans le parcours d’inscription sans prendre le temps de lire le texte.
  • Recommandation : Cela ne veut pas dire que vous devez ôter les informations relatives à l’utilisation des données personnelles sur votre parcours, mais vous devez plutôt gardez le texte court et concis, ou même créer un lien qui redirige l’utilisateur, s’il le souhaite, vers une autre page.
  1.   Les utilisateurs préfèrent lire en français plutôt qu’en Wolof
  • Insight : Lors de la phase qualitative, nous nous sommes rendus compte que 95 % des utilisateurs ont souvent du mal à lire les textes en wolof (principale langue sénégalaise). Le wolof est une langue plus orale qu’écrite, donc les utilisateurs ont plus de facilité à lire en français, même s’ils ne le maîtrisent pas complètement.
  • Recommandation: Validez avec des tests que vos utilisateurs interprètent bien le contenu de vos produits digitaux. Un ou deux mots de wolof bien placés peuvent créer une émotion positive, mais pour des instructions plus complexes le français reste le langage de choix.
  1. Les utilisateurs préfèrent des illustrations adaptées au contexte d’utilisation
  • Insight : Les utilisateurs apprécient les illustrations, mais seulement lorsqu’elles sont conformes aux services proposés.
  • Recommandation : Choisissez l’image ou l’icône adapté pour illustrer les fonctionnalités ou les options présentes dans votre page pour éviter la confusion.

telephone-en-main-11543480321hrpskv5uin

Notre étude nous a permis de recueillir et déceler des frustrations et des besoins sur la manière dont les sénégalais utilisent leurs appareils. Vous pouvez consulter librement le rapport de l’étude afin de voir une analyse détaillée de l’étude. Il s’agit majoritairement d’une étude qualitative.

Donc l’objectif n’était pas de recueillir de grandes quantités de données statistiques, mais de découvrir des problèmes et des frustrations relatifs à l’interaction avec les interfaces. C’est ce qui différencie d’ailleurs la recherche “Human Centered” des méthodes classiques d’étude. La phase qualitative s’est déroulée dans un premier temps a Dakar avec Pikine et le centre ville et dans la région de Thiès plus particulièrement à Ngazobil et Mbodiène.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s