Moi, UX Researcher

Bonjour, je m’appelle Aissatou et je vais vous raconter comment je suis passée de Sage-femme à UX Researcher…

Sage-femme de profession depuis 4 ans et passionnée de santé depuis toujours, j’avais besoin de nouveaux défis dans ma vie. J’ai toujours aimé me réinventer et repousser mes limites et voilà que cette curiosité me pousse à une reconversion professionnelle. Je n’avais pas de domaine de prédilection quant à ce changement, mais une chose était sûre, il fallait que mon nouveau job m’éclate autant que l’ancien, mais aussi qu’il puisse impacter sur des solutions pour que les choses changent. Qu’est ce qui me rend heureuse? L’humanité et la découverte.

#uxresearcher #reconversion #yuxdakar #userexperience #humancentereddesign#

Ce faisant, un soir de retour d’une livraison (car oui je faisais du commerce aussi), j’étais bloquée dans le bouchons et c’est en surfant sur Facebook que je tombe sur une annonce très particulière. Le post qui attira mon attention provenait de la page de Ladies Club et parlait de recrutement d’enquêteurs terrain. C’était quoi encore l’intitulé du poste ? Ux Researcher !

Ma première réaction a été “What is this ?” Mais bon curiosité oblige, j’étais déjà captivée par cette mise en bouche; j’ai donc lu l’annonce et à la fin ils demandaient  la candidature de quelqu’un dont le prénom commençait par C. What ? Ils sont sérieux ? J’étais conquise, mon prénom commence par un A et comme j’ai jamais été douée pour suivre les règles, j’ai postulé.    

Et j’ai été prise !!! après un entretien très convivial et un exercice pratique sur le terrain où je me suis redécouverte, j’aimais ça en fin de compte. Il fallait absolument que je commence mon new job.

#uxresearch #uxdesign #yuxdakar #agenceux #dakar #sénegalc#humancenttereddesign

Je me retrouve donc du jour au lendemain UX Researcher à YUX, une boite spécialisée en UX Design, Human Centered Design, Design Thinking… C’est quoi ce chinois ? J’ai écumé internet à la recherche de blogs et d’articles qui traitent le sujet et heureusement, j’ai eu accès à beaucoup de littérature sur la question notamment 10 mots pour comprendre le UX Design et 5 raisons d’adopter le Design Thinking.

Et celà m’a beaucoup aidé, mais également des œuvres telles que:

Agréablement surprise, ce concept d’expérience utilisateur m’a plu. Parce qu’en somme tout ça se résumait dans ma tête à une phrase: recherche des besoins humains par l’humain et pour l’humain; et de par cette recherche, innover, créer des produits utiles et adaptés à la condition de chaque être humain. Et même novice dans le digital, le design thinking, le human centered design et toutes ces choses de geek, les valeurs profondes de ces concepts me parlent et me donnent envie de les découvrir, les comprendre et de travailler dessus.

Depuis, je n’ai pas regretté mon choix aventurier en fin de compte mais oh combien riche. J’ai découvert des sujets essentiels qui ne me disaient pas grand-chose avant. Je bosse avec une équipe jeune, pleine de bonnes idées qui se partagent; toute la passion du vivre mieux ensemble. C’est un honneur de partager leur défi d’une Afrique forte,développée, innovante et entreprenante.

enquête terrain

Les enquêtes qualitatives centrées sur l’expérience utilisateur sont devenues mon quotidien. Mais ce qui me donne encore plus envie de rester Ux Researcher, c’est cette notion de communauté, d’appartenir à un groupe compact qui en cherchant à comprendre l’autre, apprend, écoute et réfléchit à des solutions pour que chaque être humain se retrouve dans les services qui lui sont proposés mais aussi ceux qu’il utilise. Le  grand défi de cette méthodologie est de par la recherche, fournir des services et produits compétitifs par leur fonctionnalités adéquates ainsi que l’utilisabilité et l’adaptabilité à l’utilisateur final.

Le  human centered design est mon nouveau bébé, il en vaut la peine !  

Ma journée type !

  • Travailler en équipe  en amont sur l’échantillonnage et le dressage des guides d’entretien ;
  • Aller sur le terrain et réaliser des entretiens semi-directifs et intercepts. Pour faire simple, ce sont des discussions où l’important reste les expériences de l’enquêté, ses ressentis et opinions sans bonne ni mauvaise réponse et un échange où faire ressortir les besoins et frustrations sur des sujets précis. Comme nous l’avons décrit dans l’article 20 tips pour mener un entretien UX de qualité ! ;

 

#interview #étudequalitative #agenceux #africandesign #humancentereddesign

  • Faire des focus groups, c’est à dire des groupes de discussion ouverts à 7 ou 8 personnes où chacun peut s’exprimer sur des questions amenées par le modérateur ;
  • Transcrire mes notes et les analyser de façon individuelle ;
  • Brainstormer en groupe sur les insights qui ressortent et imaginer des pistes de solutions digitales pour les problématiques remontées ;
  • Discuter avec les UX/UI designers sur les parcours clients, les fonctionnalités à développer et l’expérience utilisateur du produit ;
  • Me former : lire et faire des revues d’articles régulièrement sur le Human Centered Design et le design thinking, des ateliers qui évoluent en débat sur nos opinions, ressentis et position par rapport au point de vue des auteurs, très enrichissants et idéals pour développer l’esprit critique et le questionnement. Notre vendredi est d’ailleurs consacré à la formation à YUX !

Et voilà, j’espère que cela vous aura permis d’en apprendre plus sur ce nouveau métier. N’hésitez à nous contacter si besoin.

 

Aissatou Dione

Advertisements

3 thoughts on “Moi, UX Researcher

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s