Comment générer des idées d’applications à partir d’une étude de terrain ? (marchands ambulants 3ème partie)

Dans notre second article nous avons vu comment créer son guide d’entretien, réaliser ses interviews, les analyser et restituer ses résultats sous formes de personas et experience map. Voyons maintenant comment générer des idées d’applications à partir de ces résultats.

9) CATEGORISATION DES PROBLEMES RENCONTRES

Afin de pouvoir ensuite embrayer sur des idées de solutions, nous avons regroupé les frustrations et problèmes vécus par les marchands en plusieurs catégories : gestion d’entreprise, conditions de travail, formation et information, dialogue avec les autorités et chaîne de valeur.

Image1

Nous ne les avons pas classés par ordre d’importance car, même si 2 ou 3 aspects ressortent souvent, il est encore compliqué à ce stade de savoir quel problème est plus impactant qu’un autre aux yeux des marchands.

10) GÉNÉRATION D’IDÉES D’APPLICATIONS ET NEXTS STEPS

La suite est assez « straight forward » comme dirait les américains. Vous prenez les problèmes et “brainstormez” sur des solutions numériques pouvant aider à les résoudre. Nous avons ainsi généré une liste de 30 idées d’applications. Il est important à ce stade de ne pas se poser la question de la faisabilité technique, économique ou politique de vos solutions. C’est juste une liste.

Image2

Ensuite nous avons décidé en fonction des sujets qui nous intéresse, de notre mission, des contraintes et bien sûr de ce qui pourrait être utile aux marchands, de concevoir l’une des applications listée. Vous en verrez les résultats dans quelques mois mais voici globalement les étapes que l’on a suivies.

Image3

11) RETOUR D’EXPERIENCES ET ASPECTS A PRENDRE EN COMPTE SI TU FAIS UNE ETUDE DE UX AU SENEGAL

  • La langue : entoure-toi de collègues parlants les langues dans lesquelles les personnes que tu interviews sont le plus à l’aise.
  • L’ouverture des personnes ciblées : vous remarquerez que dans nos personas on ne retrouve pas le profil du vendeur de café touba identifié au début. Nous n’avons pas réussi à trouver les clés afin que les personnes rencontrées s’ouvrent à nous et nous parlent de leur quotidien.
  • La peur des autorités : la plupart des personnes rencontrées étaient méfiantes au début. Certaines sont parfois en situation irrégulière au Sénégal, d’autres ont pu avoir des mauvaises expériences et ont donc naturellement des craintes vis-à-vis des autorités publiques.
  • La méfiance vis-à-vis des entreprises : la plupart des marchands rencontrés se sentent mal considérés voire exploités par les grandes entreprises. Ils n’ont donc au premier abord pas vraiment envie de vous partager leurs secrets.
  • L’expression des émotions. C’est peut-être la conclusion la plus marquante de notre étude : il est particulièrement difficile de recueillir des émotions fortes, positives ou négatives chez les personnes que l’on a rencontré. Les raisons sont diffuses et multiples : la culture, l’humilité, la religion, l’éducation, la confiance, etc. Il faut donc savoir lire entre les lignes et prêter attention au moindre détail lorsque la personne répond à une question : regard, gestuelle, sourire, silence, etc. Certains « ça va bien » en disent long parfois.

CONCLUSION : L’IMPORTANCE DE LA CO-CONCEPTION

L’une des frustrations des personnes de l’économie informelle au Sénégal est qu’elles sont souvent questionnées et interviewées pour des produits de grande consommation ou des choses dont elles n’ont pas réellement besoin. Nous essayons avec ce projet d’avoir une approche de co-conception ou les marchands sont impliqués tout au long de la création des applications afin de produire quelque chose qui leur sera utile. Ensuite seulement viendra la réflexion autour du modèle économique. Si tu fais une étude du genre, fais de ton mieux pour lui donner une suite, et produis quelque chose en gardant l’humain au centre de ta réflexion.

Téléchargez l’étude complète gratuitement ici : http://marchands-ambulants-et-numerique.com/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s